Comment lancer une campagne de financement participatif ?

Marketing internet

Vous avez une idée, un projet en tête ? Vous souhaitez le voir se réaliser ? Alors peut-être que développer votre marque/ produit avec le financement participatif (ou crowdfunding) peut être la solution. Néanmoins, pour garantir la réussite de votre campagne, assurez-vous de 2 choses :

  1. Qu’il s’agit du bon levier pour financer votre projet
  2. Et que vous serez en mesure d’engager une communauté active autour de vous

 

1- Comment préparer ma campagne de financement participatif ?

Bien que très séduisante, une campagne de crowdfunding nécessite une préparation importante en amont. Au-delà de la partie technique, il est également question de déterminer et comprendre le profil motivationnel des personnes potentiellement intéressées par votre idée.

Focus sur votre projet ou votre produit

Avant toute chose, une campagne de financement participatif part souvent d’une idée, d’un projet que l’on aimerait voir grandir. Les campagnes de crowdfunding nous permettent d’entrevoir les possibilités de rendre un projet réel. Néanmoins, pour que la campagne fonctionne et porte ses fruits, il faut réellement porter l’attention sur la valeur de votre projet/ produit pour l’audience à laquelle vous adresserez votre campagne.

 

Identifiez votre audience

Afin d’optimiser les résultats de votre future campagne de crowdfunding, nous vous conseillons de vous intéresser particulièrement à votre audience. Il faut comprendre qui est cette audience et quelles seraient ses motivations à être intéressée par votre idée de produit ou de service. En effet, ces motivations doivent être clairement identifiables pour faciliter la prise de contact avec eux et la création de la communauté. On vous conseille d’ailleurs de commencer à travailler votre communauté bien avant de lancer votre campagne de crowdfunding. Pour ça :

  • parlez en autour de vous
  • utilisez les réseaux sociaux et préparez même une stratégie de teasing autour de votre campagne afin de motiver un peu votre communauté

Globalement, il est indispensable d’entrer régulièrement en contact avec votre audience/ future communauté. Par le biais d’emails, de pages fans, d’un slack communautaire, de forum, par exemple.

 

Définissez vos objectifs

Il est fondamental de vous questionner avant de vous lancer dans la création de votre campagne. Plusieurs points doivent être passés en revue avant toute chose :

Le budget dont vous avez besoin pour lancer votre projet. En effet, cette information donnera une toute autre perspective à votre projet. Récolter 5 000 ou 100 000€, ce n’est pas tout à fait la même chose.

La durée de votre campagne en fonction de votre budget. La durée dépend énormément du budget que vous souhaitez récolter mais généralement, une campagne de crowdfunding dure de 30 à 40 jours. Elle ne doit pas être trop longue pour ne pas être trop redondante pour la communauté autour du projet. Ajoutons également que la durée du projet n’est pas proportionnelle au budget que vous parviendrez à récolter.

 

Définissez le type de financement

Il faut savoir que lorsqu’on parle de financement participatif, il existe 3 types de financements différents. C’est d’ailleurs un choix qui est assez important pour l’évolution de votre campagne.

Les 3 types de financements possibles :

  • Le don
    Il est possible de demander un don sans contrepartie, le donateur n’obtiendra rien en retour si ce n’est voir le projet qu’il soutient avancer. Mais il est également possible de solliciter des dons avec contrepartie. Dans ce cas, le donateur recevra quelque chose en échange de sa somme d’argent. Sachez cependant que le don génère en moyenne 4000€ pour une campagne de crowdfunding.

 

  • Les pré-commandes
    Si vous envisagez de commercialiser un nouveau produit, vous pouvez également envisager de demander des pré-commandes pour générer vos premiers revenus. De cette manière, lorsque vos premiers produits seront en vente, vous pourrez ainsi directement les envoyer à vos contributeurs.

 

  • Le prêt
    aussi appelé crowd-lending, il permet aux particuliers d’apporter une contribution à un projet et d’obtenir une rémunération sous forme d’intérêt. Ce type de financement est aussi plus sécuritaire dans la mesure où si le projet n’aboutit pas, tous les contributeurs se verront remboursés.

 

  • L’équity crowdfunding
    Ici on ne parle plus de prêt mais d’action qui permettent à des particuliers d’investir directement dans le capital d’une entreprise. Ainsi, l’investisseur attend des revenus réguliers selon l’activité de l’entreprise. Cette solution de financement est celle qui sera susceptible de générer le plus de revenus pour votre projet.

 

Choisissez la bonne plateforme

De la même manière que pour les choix de financement possibles, il existe différentes plateformes sur lesquelles vous pouvez diffuser votre campagne de crowdfunding. Une nouvelle fois, ce choix représente un enjeu en fonction des objectifs que vous souhaitez obtenir.

Vous aurez le choix entre les plateformes généralistes et les plateformes spécialisées. Je m’explique :

  • Les plateformes généralistes
    Ces plateformes s’adressent à tous les projets, sans tenir compte de leur domaine d’activité. Parmi les plateformes de crowdfunding généralistes nous trouvons les plus connues : Ulule, KissKissBankBank, Kickstarter
  • Les plateformes spécialisées
    Contrairement aux plateformes généralistes, elles sont spécialisées dans un secteur d’activité. Par exemple : HelloAsso qui est spécialisée pour les associations.

Questionnez-vous également sur la portée de la plateforme choisie (locale, française, internationale) en fonction de vos objectifs, cela vous aidera à choisir la bonne plateforme.

2- Engagez une communauté autour de votre projet

Maintenant que vous vous êtes posés les bonnes questions, vous devriez être prêt à vous lancer dans la jungle du financement participatif. L’enjeu, une fois que votre campagne est lancée, est réellement de créer une communauté active autour de vous et de l’engager.

 

Modélisez une communauté active

L’aspect communautaire a une réelle incidence sur la réussite de votre campagne de crowdfunding. Comme nous l’avons déjà évoqué précédemment, les donateurs doivent se sentir réellement impliqués et faire partie intégrale de l’histoire du projet. Votre communauté est la clé de la réussite de votre projet.

En guise d’exemple pour une campagne de crowdfunding qui m’a semblée efficace d’un point de vue d’implication de sa communauté, c’est Respire. Comme a pu le faire Justine, la fondatrice, nous vous invitons à régulièrement informer votre communauté de l’évolution du projet, toujours en respectant votre storytelling. Utilisez tous les formats de contenu à votre disposition pour animer votre communauté : vidéos, créez des réseaux sociaux, mailing, etc.
En amont de la campagne, n’hésitez pas à créer du teasing autour de vous, à parler de votre campagne à venir et ainsi d’essayer d’intéresser d’éventuels donateurs avant même que la campagne ne soit lancée.

Chez Digital Effervescence, nous vous proposons d’utiliser le Community Strategy Canva pour cette étape, c’est d’ailleurs ce que nous avons fait pour notre client Tokay, avec qui nous avons monté sa campagne de crowdfunding.

cmx community canva

Cet outil peut vous aider à 3 niveaux :

  • Alignment, c’est-à-dire, l’existence même de votre communauté et de qui est-elle constituée. Faire en sorte que votre communauté soit alignée à votre propre business et comprendre qui ils sont pour pouvoir mieux communiquer avec eux.
  • Development, soit comment vous allez pouvoir mesurer et construire votre communauté. Pour cette partie, l’expérience que vous proposez de vivre à votre communauté aura un impact important sur sa croissance et cela passe en partie par le contenu que vous mettez à sa disposition.
  • Management, relatif à l’environnement dans lequel évolue votre communauté. Que ce soit au niveau de votre équipe, de votre manière de communiquer ou encore de votre budget.

Le Community Strategy Canva vous aide à vous interroger en vue de la création d’une communauté active et engagée.

 

Communiquez différemment en fonction du niveau d’engagement

Tous les membres de votre communauté n’auront pas le même niveau d’engagement. Il est donc important de communiquer avec eux en fonction de l’investissement qu’ils ont pour votre projet.
Vous ne pourrez pas communiquer de la même manière auprès de quelqu’un qui semble intéressé par votre projet mais qui ne l’a pas soutenu financièrement qu’auprès de quelqu’un qui a versé une somme d’argent importante pour voir votre projet se déroulé.
Créez des mailings adaptés à l’intérêt de l’audience que vous souhaitez capter. Pour les personnes ayant déjà soutenu le projet, envoyez leur des vidéos régulièrement de l’avancement du projet par exemple. Pour les autres, vous pouvez créer des articles de contenu expliquant votre démarche ou comment votre idée pourra solutionner une problématique à laquelle ils sont probablement confronté.

Pour le cas de Tokay, l’entreprise avait prit le partie d’utiliser des ambassadeurs pour engager une communauté autour de son projet de baskets pour l’Ultimate Frisbee. Des professionnels utilisait la basket, ainsi leur influence s’est répercutée sur les résultats de la campagne. Ainsi, cela engageait d’emblée les nouveaux membres de la communauté. L’influence est un levier qui peut-être utilisé pour communiquer sur votre projet auprès d’une audience déjà avertie sur votre thématique.

 

Misez sur la scénarisation et le contenu

Pour assurer le bon fonctionnement de votre campagne de financement participatif, le marketing de contenu sera votre meilleur ami. Vous devez raconter une histoire, expliquer ce que votre projet peut apporter à vos éventuels donateurs. L’idée étant de principalement utiliser l’empathie pour toucher et motiver des donateurs. Ils doivent avoir l’impression de prendre partie prenante dans le projet.

Pour créer tout cela chez les personnes qui pourront contribuer à votre projet, nous vous conseillons de scénariser votre projet, de raconter une histoire à vos interlocuteurs.

Pour reprendre l’exemple de Respire, Justine s’est un jour questionnée sur son déodorant suite à la découverte d’une tumeur bénigne dans son aisselle droite. Elle a donc voulu créer un déodorant bon pour notre santé, bon pour l’environnement et efficace. Justine nous raconte tout au sujet de son projet, des raisons qui la pousse à le mener à bien et de l’histoire de sa marque. Elle utilise de nombreux formats pour communiquer et inciter à participer à son projet : vidéos régulières pour rassurer de l’avancée du projet, visuels, graphismes, les réseaux sociaux, etc.
Globalement Justine semble avoir compris que le marketing de contenu pour une campagne de crowdfunding doit :

  • expliquer l’essence du projet et pourquoi il se lance
  • sensibiliser à ses atouts par rapport au reste du marché
  • rassurer sur la bonne mise en place du projet et la fiabilité
    inciter à investir

Concernant ce dernier point, il dépend évidemment du type de financement que vous aurez choisi pour votre campagne. Dans le cas de Justine pour Respire, les contreparties sont intéressantes dans la mesure où pour un don de 30€, elle propose un coffret de 3 déodorants Respire.

Vous l’aurez donc compris, une bonne campagne de financement participatif repose principalement sur votre capacité à créer une communauté suffisamment engagée pour vous suivre dans votre projet.

Vous souhaitez créer une campagne de crowdfunding efficace et qui ressemble à votre projet ?