Data-Driven Marketing : comment bien exploiter votre base de données ?

Marketing internet

À l’heure du numérique, les techniques de marketing ont évolué et il est difficile de rester compétitif avec les méthodes traditionnelles. Pour être efficaces, les actions marketing doivent correspondre aux besoins du client. Il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité en ciblant les bonnes personnes, de la bonne façon.

Le principe du data-driven marketing.

Le Data-driven marketing ou marketing piloté par les données, se base comme son nom l’indique sur diverses informations à propos des clients. Il s’agit d’un marketing alimenté par les moyens du digital. Sur internet, le client est susceptible de laisser une mine d’informations qui n’attend qu’à être exploitée. Que ce soit au travers de formulaires d’inscription, de sondages ou de parcours utilisateur sur un site web, les données disponibles ne manquent pas.

Le but est alors d’exploiter ces données pour cibler au mieux ses potentiels clients en leur proposant des offres ou des produits correspondant à leurs attentes. On apprend à les connaître afin d’identifier ce qu’ils sont, ce qu’ils veulent, comment ils se comportent. Pas la peine de faire un envoi massif d’e-mails en sachant que le sujet n’intéressera peut-être que 20% de votre liste. Cela pourrait même avoir pour effet d’agacer et donnera une mauvaise image de votre marque.
Vous aurez sûrement remarqué que les produits mis en avant dans les e-mails envoyés par les géants du e-commerce correspondent aux achats que vous avez effectués, et bien c’est du data-driven marketing !

Mettre en place sa stratégie.

1. L’acquisition.

Comme toujours avant de se lancer, il faut se préparer. Commencez par réfléchir aux données dont vous avez besoin pour votre campagne. Est-ce que vous avez besoin d’informations sur qui sont vos clients ? Dans ce cas vous pourrez par exemple opter pour un formulaire vous permettant de récolter les données qui vous intéressent. Recherchez-vous à savoir la façon dont ils se comportent sur votre site web ? Quelles sont les pages, les produits les plus consultés ou combien de temps passent-ils sur votre site par exemple ? Alors pensez à utiliser une solution d’analyse d’audience.

Il se peut que vous possédiez déjà un certain nombre d’informations utiles. Votre site internet possède peut-être un formulaire de contact ou d’inscription dont les données saisies par les utilisateurs sont enregistrées dans votre système. Des fonctionnalités comme la publication de commentaires ou d’avis produits sont peut-être déjà mises en place. Il y a des chances également que vous ayez installé un outil comme Google Analytics.

L’important est d’avoir des données structurées et à jour afin de permettre leur étude dans de bonnes conditions.

2. L’analyse.

Viens ensuite la phase d’analyse des données. Il va falloir ici distinguer les différents profils types en fonction des informations que vous aurez récoltées à propos de vos clients.

Une bonne pratique est de créer des personas, des fiches détaillant vos segments cibles au travers d’un personnage imaginaire. Ces personas doivent être aussi précis que possible afin de permettre une visualisation claire des profils et de leurs comportements.

Le but de la réalisation de ces profils types est de saisir les attentes des clients. Ce sont eux qui doivent être au cœur d’une stratégie de data-driven marketing.

3. L’application.

Enfin, en fonction des résultats obtenus lors de l’analyse de vos données clients, il est temps d’appliquer les actions marketing appropriées. La stratégie n’est désormais plus uniquement basée sur les connaissances classiques des marchés mais sur les données récoltées et donc bien plus fiables. Il faut alors adapter votre contenu à vos cibles pour augmenter vos chances de les intéresser.

Pensez bien par la suite à mesurer les effets de votre nouvelle stratégie sur les résultats que vous obtenez. Ça vous permettra de l’optimiser et de l’affiner pour la suite.

N’oubliez pas de toujours traiter des données à jour. Un data-driven marketing performant c’est une étude en temps réel. Si vous étudiez les comportements de vos utilisateurs par exemple, il est bien entendu nécessaire de se baser sur des données actuelles. Certaines informations deviennent rapidement caduques, il faut donc pouvoir les actualiser en permanence sinon vos campagnes risquent de vraiment perdre de leur impact.

Le marketing piloté par les données change la façon d’appréhender notre stratégie. Il permet d’adapter nos actions aux vraies attentes des clients en se basant sur des données collectées et analysées. L’important est d’avoir une démarche structurée et réfléchie afin de récupérer des données pertinentes et ainsi maximiser les chances d’intéresser les clients, ce qui veut dire potentiellement augmenter les actes d’achat.

Frédéric LE CROM, Développeur Digital Effervescence.