Optimiser l’expérience utilisateur de son produit

Growth hacking

Je vous entends déjà dire, pourquoi devrions-nous concevoir des logiciels qui favorisent une expérience optimale pour nos utilisateurs?  Ce ne sont que des « applications », n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, les applications mobiles nous accompagnent au quotidien et l’audience des applications mobiles dépasse déjà celle des site web, sur l’année 2016/201 (d’après une étude de l’agence Relatia, spécialisée dans les services et les solutions E-CRM et Mobile CRM.)

1. Correspondre à la sémantique de l’utilisateur

Pour aider un utilisateur à entrer dans une expérience optimale, il est important de réduire la charge cognitive, et donc l’écart sémantique entre l’utilisateur et l’interface.

Travailler son interface est vital afin de la rendre plus intuitive pour vos utilisateurs : l’objectif est de faciliter son utilisation. En effet, en diminuant la charge cognitive nous nous retrouvons avec un utilisateur qui comprend rapidement le mode de fonctionnement, utilisant un outil facile, et donc un utilisateur heureux !

L’astuce consiste à comprendre d’abord emphatiquement la psychologie de vos utilisateurs. Comment veulent-ils naturellement interagir avec votre produit ? Vous trouverez probablement un écart entre la façon dont ils veulent interagir avec leurs informations et comment votre produit fonctionne…

2. Concevoir une interface prédictive et auto-documentée

Pour adhérer à un produit, il est essentiel de savoir quoi faire et comment le faire…

Nous avons donc besoin d’une interface prévisible et auto-documentée.

Par exemple, chaque bouton peut être accompagné d’un texte expliquant l’action définie derrière, ou indiquer à l’utilisateur, le raccourci clavier associé à une fonctionnalité importante.

Il s’agit souvent d’un léger ajustement de l’interface, mais fortement apprécié par les utilisateurs.

Il est important de s’appuyer sur les erreurs commises pour éviter les confusions sur le long terme.

3. Fournir des objectifs clairs et atteignables

Afin d’entrer et de rester dans une harmonie « homme-machine », l’utilisateur doit avoir un objectif réalisable, et toujours connaître son progrès vers cet objectif.

En effet, si vous sentez qu’il est impossible d’atteindre l’objectif donné, vous n’oserez pas essayer.

Donnez à vos utilisateurs un objectif clair et accessible. Permettez leur de connaitre leur progrès vers cet objectif, et communiquez sur leur réussite.

Avant de concevoir quoi que ce soit,  il est important de faire une étude d’usage sur vos futurs utilisateurs afin de mieux comprendre leur besoin. Qu’il soit digital ou non, votre produit doit répondre à leur attentes en offrant une expérience utilisateur agréable, ce qui permettra à vos utilisateurs de mieux interagir avec votre produit et d’en devenir fidèle.

Claire Delaye, Ux Designer chez Digital Effervescence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *